Fruits, légumes… Mettez-les en boîte dans votre driver fermier !



Envie de fraises ou de coulis de tomates fraiches en plein hiver ? C'est possible, à condition de maîtriser les bonnes techniques de conservation. Stérilisation, prise au sucre, ou dans le vinaigre... A chacun sa religion !

Stérilisation : un savoir faire à maîtriser


Les fameuses conserves maisons, il y a les pour et les contre…. Ceux qui pensent que « les conserves altèrent complètement les qualités gustatives et nutritives. Si l’on pratique la stérilisation, par exemple, on tue totalement les vitamines et le goût n’est pas terrible. En plus, il y a le risque toujours bien réel de botulisme », assure le primeur de Perpignan Chez Romero qui propose la vente directe de fruits et légumes.
Puis il y a ceux qui pensent que la stérilisation nécessite juste de maitriser quelques gestes techniques. « Il faut bien faire attention au temps de stérilisation des aliments et au maintien de la température de l’eau du stérilisateur », indique simaco-s qui prévient : « température et temps de stérilisation doivent être contrôlés minutieusement. »

Sucré, salé, on s’adapte !


Nicolas L trouve lui que ce n’est pas sorcier et conseille de « mettre cerises, prunes, où abricots dans le pot, tasser légèrement, ajouter 2 où 3 cuillerées à soupe de sucre en poudre fermer le pot et le faire stériliser 20 minutes à partir de l’ébullition, laisser refroidir dans l’eau. Pour les pêches ou les poires pelez les, coupez en deux et procédez comme pour les cerises. » C’est un peu différent pour les légumes. Nicolas L conseille alors, de « remplir le pot, saler et remplir d’eau jusqu’au trait. Attention, le temps de cuisson est plus long suivant les légumes ou si c’est de la viande. »

ARTowa, préfère, « cuire préalablement les légumes à la vapeur, puis les introduire dans un bocal transparent de préférence, contenant du vinaigre ». Prune quant à elle, adapte parfaitement les modes de conservation aux différents produits, ainsi « les fruits se conservent dans l’alcool ou en confiture, les champignons et les artichauts dans l’huile ou le vinaigre, les oignons grelots ou les piments doux dans le vinaigre. »
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]